9 August 2018

Avec l’arrivée de l’été, nous nous sentons tous un peu plus libres, l’école est terminée et les familles passent beaucoup plus de temps dehors en ville et en vacances.
Cette liberté affecte également les pieds de nos enfants qui ont souvent l’occasion de marcher pieds nus sur la pelouse de leurs jardins ou sur le sable au bord de la mer.

Le contact direct et répété avec des surfaces irrégulières stimule et renforce les pieds qui, comme toutes les parties de notre corps, sont capables d’atteindre un bon développement s’ils sont correctement stimulés.

 

Comment le pied est-il fait et de quoi a-t-il besoin pour grandir correctement?

 

ILe pied est une structure assez complexe composée de 26 os, 33 articulations, plus d’une centaine de muscles, tendons et ligaments, et des milliers de terminaisons nerveuses sensorielles. Il agit comme un support lorsque nous sommes immobiles et permet un mouvement dynamique lorsque nous bougeons. En même temps, le pied remplit une autre fonction importante: la fonction proprioceptive.

La capacité proprioceptive est celle qui nous permet de percevoir et de reconnaître la position de notre corps dans l’espace, même sans le soutien de la vue.

 

La proprioception est générée par l’échange continu d’informations qui atteint le système nerveux depuis les organes périphériques et les actions que le cerveau met en place pour s’assurer que nous maintenions toujours les meilleures conditions d’équilibre, de confort et de non de douleur.
Le pied est l’organe proprioceptif le plus développé, à tel point qu’il envoie plus d’informations à notre cerveau que ne le fait la main. Pour développer cette capacité, il est nécessaire que les pieds interagissent avec l’environnement en recevant des stimulations sensorielles.
Les parties du corps que les jeunes enfants utilisent le plus pour entrer en contact avec le monde extérieur sont la bouche et surtout les pieds. Les parents eux-mêmes remarquent qu’ils éprouvent un grand plaisir à se les faire caresser. En effet, si vous y faites attention, même les plus grands enfants ont souvent tendance à la maison d’enlever leurs chaussures et leurs chaussettes pour le plaisir de marcher pieds nus, simplement parce que c’est le meilleur moyen de connaître l’environnement qui les entoure.

 

Pieds en liberté

 

Laisser vos enfants marcher « libres » sur l’herbe ou sur le sable, sur des terrains à haute stimulation perceptive à cause de leurs irrégularités, ne peut que stimuler et favoriser un bon développement.

Être pieds nus, en plus de donner un agréable sentiment de liberté, permet un contact avec l’environnement et en facilite la connaissance.

 

Tout cela est en mesure de renforcer les muscles de la jambe qui, en agissant sur les tendons qui les relient aux pieds, favorisent la transition du pied plat physiologique des petits enfants au pied normalement creux après la sixième année d’âge.

Je voudrais dire quelques mots au sujet de la gymnastique dite proprioceptive que vous pouvez trouver sur certains sites en ligne. Inviter un enfant à saisir un objet avec ses orteils et le donner à sa maman, faire poser la plante du pied sur une balle en lui demandant de le pousser en avant et en arrière, et d’autres activités similaires, peuvent être pratiquement inutiles parce que malheureusement un petit enfant ne répétera jamais ces actions plusieurs fois.

Voilà pourquoi je vous conseille de préférer les jeux et les courses à pieds nus et, quand cela n’est pas possible, de choisir des chaussures de qualité réalisées en respectant des critères fondamentaux tels que la présence d’une tige souple et une semelle légère et flexible qui recréent une condition aussi naturelle que possible pour les pieds de vos enfants.